Guide

Guide de randonnée par mauvais temps

#ospreyeurope

Le conseil à retenir avant de partir en randonnée, surtout par mauvais temps, est de se préparer correctement. De l'évaluation scrupuleuse de l'itinéraire au rassemblement du matériel approprié, une bonne préparation déterminera l'issue heureuse et agréable de votre escapade.

Planification de long terme

En matière d’équipement, il est absolument nécessaire de rassembler tout un attirail permettant de répondre à diverses conditions. Vous n’utiliserez pas l’ensemble de ce matériel à chaque occasion, mais le jour où le besoin se présente, vous vous remercierez d’avoir été aussi prévoyant(e).

  • Recherches – Se renseigner sur le climat saisonnier de votre destination choisie pour randonner permet d’avoir une idée des conditions à prévoir. Rien n’est jamais garanti, mais cela devrait vous aider à sélectionner le bon matériel pour avoir chaud, rester au sec et protéger votre équipement (un vent ou une pluie d’hiver est sans comparaison avec des averses estivales persistantes !)
  • Vêtements imperméables – Investissez dans une veste imperméable respirante, un pantalon imperméable léger et, si vous traversez des herbes hautes ou des broussailles, des guêtres imperméables pour vos chaussures. Si vous voulez obtenir plus de recommandations générales sur le matériel de randonnée de plusieurs jours, rendez-vous sur la page Liste de voyage en sac à dos de notre blog
  • Protection interne et externe du sac à dos – Disposer d’une protection appropriée pour votre sac à dos permet de s’adapter rapidement aux intempéries. Vous pouvez protéger votre sac et votre équipement grâce à une housse externe imperméable, une housse interne imperméable et des sacs étanches ultralégers. La housse externe permet d’abriter votre sac à dos pendant de fortes averses (parcourez notre gamme de sacs de randonnée avec housse externe intégrée), mais les sacs et la housse interne imperméables apporteront une couche supplémentaire d’étanchéité contre la pluie continue. Les sacs étanches sont également pratiques pour isoler les vêtements qui seront immanquablement mouillés pendant la marche
  • Vêtements de rechange – Emmenez du rechange ! Paires de chaussettes, sous-vêtements, T-shirts de rechange ! N’oubliez pas d’emporter des affaires en plus de ce que vous emmenez normalement en randonnée. C’est incroyable à quel point des chaussettes sèches peuvent remonter le moral

NOS CHOIX EN CAS DE MAUVAIS TEMPS

Hikelite

Kestrel & Kyte

Stratos & Sirrus

Housse externe intégrée

Compatible avec poche d’hydratation

Poches sur la ceinture

Longueur du torse réglable

Housses externes intégrées

Nous proposons une gamme de sacs à dos avec housse externe intégrée pour vous aider à affronter tout déluge inattendu. Les housses externes se déplient et se replient facilement dans une poche de votre sac à dos.

VOIR LA GAMME

Planification de court terme et en route, mauvaise troupe !
C’est le jour J, vous vous élancez sur le sentier contre vents et marées. Avant de poser le pied sur la terre molle, voici quelques conseils à suivre :

  • Accepter son destin – Vous allez être mouillé(e). Vous allez peut-être avoir froid. Il se peut que vous questionniez vos choix de vie. Ne vous en faites pas, nous savons ce que vous ressentez, car nous sommes tous passés par là. Peu importe le degré de préparation, il reste probable que de la pluie latérale ou de la gadoue jusqu’aux chevilles s’infiltre dans votre équipement soigneusement sélectionné. C’est normal et vous aurez juste besoin d’un peu de persévérance pour retrouver le sourire. Votre baisse de moral ne sera que passagère et vous pourrez facilement y remédier avec une boisson chaude et une paire de chaussettes sèches
  • Garder l’essentiel à portée de main – Les sacs offrant une facilité d’accès améliorée peuvent s’avérer incroyablement pratiques en cas d’intempéries. Les poches situées sur la ceinture vous permettent de stocker vos réserves et de garder vos gadgets à portée de main pour un accès facile sans exposer le compartiment principal de votre sac à dos à la pluie. De la même manière, une poche d’hydratation vous garantit un accès permanent à votre réserve d’eau sans avoir à sortir votre gourde cachée sous la housse externe.
  • Prévoir son itinéraire – Si des prévisions météo relativement fiables suggèrent une pluie torrentielle à une certaine heure, adaptez votre parcours en fonction de ces informations. Vous pouvez modifier votre itinéraire de manière à éviter tout sentier glissant et à prévoir des pauses abritées sur le chemin. N’oubliez pas que le mauvais temps ralentit généralement le rythme d’avancée. Partez donc plus tôt pour garantir une escapade sans risque qui ne se finira pas en pleine nuit
  • Faire ses réserves – S’alimenter peut être une manière exceptionnellement efficace pour se défendre contre les intempéries en randonnée. Emportez des aliments ultra nourrissants et énergétiques, quelques collations sucrées lorsque vous avez besoin d’un regain d’énergie supplémentaire et (si vous avez la place) une bouteille isotherme

Connaissez vos limites et ne prenez pas de risque inutile

Et pour finir, une petite mise en garde. Si du bon matériel et de la persévérance sont parfois les seules choses qui manquent, sachez aussi faire preuve de bon sens. Si vous prévoyez une randonnée sur des chemins irréguliers à haute altitude et que de fortes bourrasques sont attendues, décalez sans hésiter votre sortie. Si votre sentier se retrouve soudainement bloqué par un amas de neige, faites demi-tour.

En décalant votre marche ou en rebroussant chemin, vous aurez au pire juste perdu un peu de votre temps. Ne vous mettez jamais en danger.

blogs liés

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

This is not a valid name.

A comment is required.