Guide

Comment organiser votre sac à dos

#ospreyeurope

Vous vous êtes donc décidé à partir à l’aventure.

Vous avez défini la destination et pour combien de temps vous partez. Vous avez choisi votre sac. Il est désormais temps de le charger et de gagner les chemins. Que ce soit votre première fois à l’aventure en randonnée pour plusieurs jours ou votre centième, vous aurez toujours besoin de revenir aux bases, de choisir vos affaires favorites et de vérifier plusieurs fois que vous avez tout ce dont vous aurez besoin !

Premièrement, vous devrez réfléchir à combien de temps vous partez.

S’il ne s’agit que d’une nuit ou deux, vous n’aurez à priori pas besoin d’autant de nourriture ou d’autant de changes de vêtements que si vous partiez pour une épopée d’un mois.

Votre second défi est de vous assurer que vous avez le matériel adéquat aux conditions que vous allez affronter. Si le froid est annoncé, apportez des affaires chaudes. S’il va faire humide, apportez de l’imperméable… vous saisissez. Assurez-vous aussi que vous ayez suffisamment de consommables. Il serait mal venu de manquer de gaz pour votre réchaud ou de piles pour votre frontale. Mais restez raisonnable ! Plus vous aurez de choses, plus lourd votre sac sera. Réfléchissez à deux fois si vous avez réellement besoin de cette chose en plus ou non.

L’étape suivante est de remplir votre sac de toutes ces choses que vous avez sélectionnées pour votre voyage.

Avec un peu d’expérience vous ne réfléchirez plus deux fois avant de savoir où telle ou telle chose va, ou comment vous rendre la vie plus facile, mais lorsque vous débutez, cela peut ressembler à un casse-tête chinois. Votre sac a été conçu pour porter un poids conséquent, mais la façon de le remplir va faire la différence au niveau du confort. Gardez les choses les plus lourdes au milieu de votre dos et les plus légères, et autres choses compressibles, plus bas ou sur le dessus.

Lorsque vous préparez votre sac, il faudra le garder long et fin, ce qui permettra de répartir le poids au bon endroit sur votre corps. Les sangles de compression de votre sac vous aideront à ne pas finir avec un sac court et boudiné.

N’oubliez pas de garder un équilibre entre les deux côtés du sac également – un sac qui penche d’un côté peut être inconfortable pour votre colonne vertébrale et vos épaules. Assurez-vous de garder le maximum d’affaires à l’intérieur du sac ; un bric-à-brac d’affaires qui pendent, attachées de tous les côtés va faire des ravages sur votre équilibre, d’autant plus si elles sont libres de se balancer. Enfin, la poche-rabat supérieure devient souvent la « boîte à gants » pour de multiples petits objets qui finalement créent un poids significatif, ainsi l’extrémité supérieure du sac devient bien trop lourde – faites attention!

Le dernier détail dans votre customisation repose dans l’accès aux choses dans votre sac.

Être sûr que vous accèderez facilement aux affaires dont vous aurez besoin rapidement. Il est fort désagréable de vider entièrement son sac sous une soudaine pluie torrentielle car votre veste imperméable était située en plein milieu!

Une fois tout bien chargé et que vous vous sentez confortable, faites un test en flânant avec votre sac sur le dos. Montez et descendez les escaliers afin de vous mettre en condition de grimpe. Si vous sentez que ce n’est pas parfait, faites les changements jusqu’à ce que vous trouviez la meilleure solution.