Recommandations

5 pros de la grimpe donnent leur meilleur conseil

#ospreyeurope

"Si vous aviez un seul conseil à donner en tant que grimpeur professionnel, lequel serait-il ?" C'est la question que nous avons posée à cinq grimpeurs professionnels spécialisés dans diverses disciplines d'escalade. Découvrez leurs secrets.

Neil Gresham

Ces temps-ci, le cadre par défaut pour la plupart des grimpeurs se trouve dans une salle. J’ai l’impression que plus les murs d’escalade s’améliorent, plus il est difficile de s’en affranchir et d’aller en extérieur. Escalader des rochers demande des efforts et de la motivation mais c’est le but et la raison pour laquelle la récompense est si belle. Diversifiez vos expériences, essayez différents styles et zones d’escalade autant que possible sans limiter vos options trop rapidement. Même si vous ne jurez que par le bloc ou l’escalade sportive, laissez-vous tenter par le terrain d’aventure ou l’escalade sur glace qui pourrait ajouter une nouvelle dimension à votre passion.

“Il faut diversifier ses expériences, essayer autant de styles et secteurs d’escalade que possible sans limiter ses options trop rapidement.”

Matilda Söderlund

Identifiez vos faiblesses et transformez-les en atouts.

Tout le monde peut grimper. Peu importe votre taille, votre poids ou votre âge. Notre condition physique et mentale de base varie pour chacun d’entre nous, et pour se perfectionner en escalade, mon conseil serait d’identifier les points à améliorer dans sa pratique afin de convertir ces “faiblesses” en atouts. Il peut s’agir, par exemple, de travailler la force des doigts, les jetés, la pose des pieds ou encore la tension du corps. Mesurant 1,77 m, je suis très grande pour une grimpeuse. Ce qui veut dire que je dois énormément renforcer mon gainage ou ma tension corporelle pour pouvoir exploiter cette grande taille et maintenir une bonne position sur la paroi, surtout dans les dévers ou la tension du corps est primordiale.

Ajoutez certains exercices pour travailler sur vos points faibles deux fois par semaine, avant ou après chaque séance d’escalade.

Si vous venez de débuter, essayez de passer autant de temps que possible en salle pour tester différents styles et positions. C’est le meilleur moyen d’apprendre comment évoluer sur les prises et d’assimiler un bon nombre de mouvements.

“Identifiez vos faiblesses et faites-en des atouts.”

Ludwig Karrasch

Pour pratiquer en tant que guide de montagne professionnel, le plus important est de continuer à se passionner pour ce que l’on fait. Être guide est un métier assez exigeant et parfois même dangereux. Dans certains moments, vous regretterez de ne pas avoir accepté cet emploi de bureau il y a longtemps. Mais la récompense, c’est de pouvoir être dehors en montagne toute la journée et de permettre à d’autres d’atteindre leurs objectifs. Sans parler des vues magnifiques que l’on a constamment sous les yeux.

Donc que vous soyez guide en herbe ou jeune grimpeur, le plus important, c’est d’apprécier ce que vous faites, car au final les heures que vous passez sur les cimes n’ont d’importance que pour vous-même.

“Le plus important, c’est d’apprécier ce que vous faites, car au final les heures que vous passez sur les cimes n’ont d’importance que pour vous-même.”

Steno (AKA Josef Pfnur)

Conseil pour les débutants en escalade :

La première règle et la plus importante, c’est d’aimer ce que vous faites. Si vous souhaitez vous améliorer, je vous conseille de travailler la technique avant de vous pencher sur votre force physique. Dans l’idéal, grimpez en extérieur avec des amis expérimentés ou inscrivez-vous à un cours.

Conseil sur la motivation :

Ce n’est pas toujours facile de se motiver à répéter certains exercices, mais ayez toujours au moins un objectif d’entraînement à l’esprit. Que ce soit pour un événement spécial, une compétition ou simplement la perspective d’un séjour d’escalade. Si vous vous appliquez à faire quelque chose et que vous croyez vraiment en vos capacités, alors vous y arriverez. Tout est possible.

Conseil sur la peur :

Aussi drôle que cela puisse paraître, j’avais le vertige quand j’ai commencé l’escalade. C’est pour cela qu’au début, je ne faisais que du bloc à Berchtesgaden où j’habitais. J’ai dû apprendre à dompter mes craintes et à tolérer la hauteur petit à petit. La polyvalence de ce sport m’a beaucoup aidé à cet égard. On ne retrouve jamais les mêmes mouvements ou la même ligne. C’est une aventure unique à chaque fois. Cette polyvalence peut servir de repère et vous aider à surmonter vos peurs.

Conseil sur l’escalade technique :

Votre technique peut s’améliorer et s’améliorera toujours. Ce qu’il y a de génial dans l’escalade, c’est qu’on ne fait jamais la même expérience deux fois. C’est une aventure unique à chaque fois. Il faut constamment s’adapter. Si vous vous forcez à sortir de votre zone de confort pour affronter de nouveaux défis, alors vous allez forcément vous améliorer. C’est ce qu’il y a de plus beau dans l’escalade.

“Votre technique peut s’améliorer et s’améliorera toujours. Ce qu’il y a de génial dans l’escalade, c’est qu’on ne fait jamais la même expérience deux fois. C’est une aventure unique à chaque fois. Il faut constamment s’adapter.”

Ulli

Lorsque vous progressez en terrain inconnu en escalade, restez concentré(e) sur vos prochains mouvements. Ce qu’il faut, c’est anticiper, prévoir, se montrer à la hauteur de chaque difficulté et rester dans le présent. Rien d’autre ne compte dans cette situation !

blogs liés

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

This is not a valid name.

A comment is required.