Vététiste

Jérôme Clementz

#ospreyambassador
Jerome-Profile

Jérôme Clementz

Jérôme est un vététiste au palmarès impressionnant et un membre à part entière de l’équipe Cannondale Overmountain. Il a grandi en admirant les légendes de la descente avant de se lancer lui-même dans la discipline de l’Enduro, où il s’est fait un nom.

Interview de l’athlète

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire du cyclisme ?

Quand j’étais plus jeune, j’ai passé du temps à faire du ski de randonnée. Notre entraineur adorait le VTT, alors l’été il nous a poussés à participer à toutes les sessions d’entrainement. À la fin de la saison, après des mois de VTT, il y avait une compétition locale et toute l’équipe de ski à décider d’y participer. C’est là que tout a commencé et depuis je n’ai jamais regardé en arrière.

Si vous deviez donner un conseil à quelqu’un qui débute le VTT, quel serait-il ?

Profite du moment ! Je crois que c’est tout ce qui compte. Trouve une piste que tu aimes et va l’explorer. Si tu aimes ce que tu fais, tu vas naturellement t’améliorer et atteindre les objectifs fixés.

Quelle est la compétition la plus difficile ou la plus gratifiante que vous ayez faite ?

Je crois que le championnat Enduro World Series est la compétition la plus difficile que j’ai faite et celle qui m’a donné la plus grande satisfaction. Dans cette compétition, vous alternez huit pays et huit terrains différents, avec chaque fois une autre météo et affrontez les meilleurs riders du monde.  Gagner l’édition 2013 a véritablement été ma plus belle victoire.

Quelles sont vos envies pour 2018 ?

Après plusieurs années principalement centrées sur la compétition, j’aimerais passer plus de temps sur mon vélo et voyager. J’aimerais découvrir de nouvelles destinations, de nouvelles pistes, rencontrer des gens et vivre de belles expériences. J’aimerais mêler compétition, aventure, participation à des festivals et développement de produits.

Jérôme’s Osprey

Raptor 10

Le Raptor 10 est LE sac que j’utilise tous les jours. Il reste près de ton dos pour te permettre de te lancer dans les descentes les plus serrées. De son côté, la mousse aérée du panneau dorsal offre un soutien et une flexibilité supplémentaires.

VOIR LA SÉRIE

Points forts de sa carrière

  • Champion du Monde d’Enduro (2013).
  • Triple vainqueur de l’Enduro des Nations (2009, 2011 & 2013).
  • Tout premier Champion Européen d’Enduro (2015).
  • Triple vainqueur des Enduro Series de France (2008, 2010 & 2011).
  • Vainqueur de l’Andes Pacifico (2014).


BLOGS LIÉS