Skieuse

Gabriella Edebo

#ospreyathlete
Gabi-Profile

Gabriella Edebo

Gabi est non seulement une skieuse et alpiniste de haut niveau, mais aussi une exploratrice des temps modernes. Elle concilie parfaitement son amour pour les pentes enneigées et l’escalade alpine avec les découvertes culturelles.

Interview de l’athlète

Comment avez-vous commencé le ski ?

Mes parents m’ont emmenée faire du ski très jeune à Kläppen, une des stations familiales de Suède. J’ai été fascinée en voyant le ski club s’entrainer au slalom et j’ai voulu essayer, alors mes parents m’ont inscrite mais sans imaginer la suite. Toute la famille s’est retrouvée embarquée dans cette aventure. Mes deux petites sœurs se sont mises à faire du skicross et moi je suis passée au freeride, mais tout a commencé dans l’école de ski de Kläppen.

Si vous deviez donner un conseil à quelqu’un qui débute le ski, quel serait-il ?

Une des choses les plus difficiles que j’ai eu à faire, c’est d’expliquer le ski à quelqu’un qui n’avait jamais vu de neige. Cela m’a fait prendre conscience du côté saugrenu de cette activité, et pourtant c’est la chose que j’aime le plus au monde. Si vous essayez pour la première fois, faites-le dans un bon esprit, soyez ouvert et positif, amusez-vous et préparez-vous à tomber.

Quelle est la compétition ou expédition de ski la plus difficile ou la plus gratifiante que vous ayez faite ?

Je crois que c’est l’excursion et le camping que nous avons fait dans le Nord-Norge au printemps dernier. Nous avons passé le séjour dans la région des Alpes de Lyngen avec des conditions incroyables, à la fois au niveau du temps et de la neige. Nous y avons fait tellement de belles descentes dans des paysages extraordinaires.

Quelles sont vos envies pour 2018 ?

Je veux simplement m’assurer de pouvoir continuer à skier autant que possible et faire mon maximum pour rester active dans le domaine à travers mon travail. En avril et mai, je retournerai skier dans le Nord-Norge et, comme toujours, je passerai l’été et l’automne à travailler le plus possible afin d’avoir plus de temps pour skier l’hiver. Développer le festival de film de ski Untracked Tour que j’organise en Suède afin d’ajouter plus de dates à l’automne 2018 fait aussi partie de mes priorités pour l’année à venir.

Gabi’s Osprey

Mutant 38

Le Mutant est probablement le sac à dos le plus polyvalent que j’ai rencontré jusqu’à ce jour. C’est un compagnon fidèle tout au long de l’année, par exemple pour l’escalade en été et pour la randonnée à ski et l’alpinisme en hiver. Léger tout en étant équipé de nombreux détails pratiques, il s’adapte aisément à toutes les activités.

VOIR LA SÉRIE

Points forts de leur carrière

  • 2003 – Débuts en compétition de ski à l’âge de 10 ans
  • 2014 – Première compétition de freeride
  • 2015 – Participation à un cours d’escalade alpine dans la région du Kebnekaise en Suède – intérêt grandissant pour l’escalade en rocher et les aventures à ski en haute altitude
  • 2016 – 3e aux championnats scandinaves Big Mountain
  • 2016 – Expédition à ski et backpacking au Népal
  • 2016 – Ascension du Surya Peak, 5’145m, Népal
  • 2017 – 3e au Freeride World Qualifier, compétition 3* à Silvretta Montafon, Autriche
  • 2017 – Premières descentes potentielles de deux lignes dans les Alpes de Lyngen (Norvège) durant une expédition à ski de deux semaines


BLOG LIÉS