Communauté

Entretien avec Anne Wangler

#ospreyeurope #ospreyathlete

Nous avons rencontré Anne Wangler; fan de nature et de ski libre, et accro au voyage autoproclamée. Elle nous décrit son entrée dans le monde du ski et son mode de vie centré autour de ce sport, des voyages et de la vie au grand air. Sans oublier ses excellentes recommandations musicales !

Comment avez-vous commencé le ski? Ce sport a-t-il toujours été votre passion?

J’avais deux ans la première fois. Mes parents m’ont mise sur des skis et m’ont simplement guidéevers la pente. Je leur en suis reconnaissante car à l’âge de 16 ans je faisais déjà de la compétition.Mais, à force, les courses sont progressivement devenues moins importantes, voire ennuyantes.Quelques années plus tard, je me suis retrouvée à faire du ski de randonnée. C’est ce qui me plaîtvraiment.

Quelle est ta piste préférée?

En fait, j’aime bien les secteurs un peu plus reculés et peu fréquentés. Cela dit, j’aurais beaucoupde mal à dire lequel je préfère. Chaque endroit revêt quelque chose de particulier.La plupart du temps, je skie dans les Alpes, mais comme l’envie de voyager et d’explorer des lieuxdifférents me démange constamment, j’ai la chance d’aller dans des endroits vraimentexceptionnels. J’ai un faibletout particulier pour le nord de la Norvège.

Quel a été votre plus grand moment de fierté dans votre vie sportive à ce jour?

Peu importent l’endroit où vous vous trouvez et ce que vous êtes en train de vivre. Ce qui comptevraiment c’est d’être complètement présent mentalement. Je crois que c’est un ensemble de tousces moments précieux qui créent des souvenirs inoubliables. C’est votre style de vie, les chosesque vous vivez. J’ai beaucoup voyagé seule ces trois dernières années.Ma manière de voir leschoses maintenant, être capable de saisir la beauté de la nature, arborercet énorme sourire sur le visage sans pouvoir l’arrêter, je pense que c’est cela dont je suis le plusfière.

“Ma manière de voir les choses maintenant, être capable de saisir la beauté de la nature, arborercet énorme sourire sur le visage sans pouvoir l’arrêter, je pense que c’est cela dont je suis la plusfière.”

Que faites-vous lorsque vous n’êtes pas en train de dévaler des pentes?

Je fais de l’escalade, de la randonnée enmontagne, j’imagine les flancs recouverts de neige et medemande s’ils sont skiables ou pas.

Qui incarne votre plus grand modèle, lié au sport ou autre?

Des personnalités comme Shane McConkey, Dean Potter, Dan Osman… Des gens qui ont profité deleurvie au maximum, assouvi leur passion et réalisé leurs rêves. Ils m’ont beaucoup inspiré. San oublier Angel Collinson, une skieuse pure et dure qui a été jusqu’à détrôner les meilleurs skieursmasculins.

Vous êtes abandonnée sur une île déserte. Vous avez sur vous un livre, un album et un sac à dosOsprey, lesquels sont-ils et pourquoi?

Un superbe petit livre sur la manière d’accomplir ses rêves: Der träumende Delfin. Un seulalbum? C’est un choix difficile. Disons This is blue de Trevor Hall.En ce qui concerne le sac à dos, j’opterais certainement pour le Variant 37 dans lequel je peuxemporter tout ce dont j’ai besoin. Si je choisissais un sac plus grand, je le remplirais d’affaires quifinalement ne me seraient pas utiles mais que j’aurais quand même à porter. Je préfère doncvoyager léger!

  1. Powder Blue
    Kresta 20
    Sac à dos de sports d’hiver femme 20 L avec porte-casque
    As low as 219,00 CHF
  1. Rosewood Red
    Kresta 30
    Sac à dos de sports d’hiver femme 30 L avec porte-casque
    Out of Stock

blogs liés