Alpiniste

Ulli & Peter

#ospreyathlete
Peter-Ulli-Profile

Ulli & Peter

Ulli Steiner et Peter Albert sont des skieurs et des grimpeurs allemands qui se consacrent à aider les autres à atteindre leurs objectifs alpins. Ulli et Peter ont fondé la prestigieuse école alpine, steile: welt, il y a 10 ans dans leur ville natale de Garmisch Partenkirchen, en Allemagne, et voyagent avec leurs clients pour explorer les chaînes de montagnes à travers le monde. Tous deux vivent pour leur passion, la montagne, où ils passent leur temps entre ski et escalade à la recherche de nouvelles aventures.

Q&A

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire de l’escalade ?

Ulli: Bébé, j’ai découvert les montagnes sur le dos de mon père. Dès que j’ai commencé à marcher nous avons commencé à escalader ensemble.

Peter: En grimpant dans les arbres quand j’étais enfant. Dès 11 ans mes parents m’ont autorisé à rejoindre un cours d’escalade dirigé par le club alpin allemand. Nous étions un groupe de 10 jeunes grimpeurs fous et deux guides de montagne.

Si vous deviez donner un conseil à quelqu’un qui débute l’escalade, quel serait-il ?

Ulli: Ne jamais abandonner, mais aussi ne jamais tomber.

Peter: Trouvez de bons amis amusants et enthousiastes qui partagent la même envie d’escalader chaque jour, chaque minute, chaque seconde de leur vie.

Quelle est la montée la plus difficile ou la plus gratifiante que vous ayez faite ?

Ulli: la Face nord du Cervin (Voie Schmidt).  Nous n’avons pas dormi un instant la nuit précédant la montée à cause des vents violents qui semblaient vouloir venir à bout de notre tente. En plus de notre très mauvaise acclimatation, la montée a pris beaucoup plus de temps que prévu. À minuit, nous étions enfin au sommet, profitant de la vue nocturne sur Zermatt d’un côté et sur Cervinia de l’autre. Et croyez-moi, la descente vers Zermatt peut être longue.

Peter: Les projets avec 50 % de chance de réussite. Si vous êtes concentré, vous pouvez atteindre votre objectif mais il existe toujours le risque d’échouer. Je me souviens de moi allongé sur une corniche glacée. C’était un jour avant que mon partenaire et ami Ben, qui est météorologue, estima que c’était un de ces fameux bons créneaux météos. À 16 heures, nous avons dû arrêter parce que le vent était trop fort. Nous étions allongés dans nos sacs bivi blottis l’un contre l’autre comme des moutons. Toute la voie était sous nos pieds sans aucun matériel fixé. Descendre en rappel ? Il ne valait mieux pas ! Alors j’ai passé la nuit à me demander si les données météos étaient vraiment fiables. Le jour suivant nous étions au sommet du Fitz Roy. Nous avions eu de la chance.

Quelles sont vos envies pour 2018 ?

Ulli: Escalader toujours plus quand la saison de ski sera terminée. Il y a quatre ans, mon ami Peter m’a fixé un message d’anniversaire à côté de ma maison. Cette année mon rêve serait de tenter ça en escalade libre.  Cela semble plus difficile que 7c.  Alors je vais peut-être grimper ma première 8a !

Peter: Me marier ! Le mariage et l’escalade sont deux aventures qui ont beaucoup de points communs. Il y a des sommets et des descentes, c’est spontané, tumultueux et cela vous manque lorsque vous vous en éloignez un petit moment.

Ulli & Peter’s Osprey

Mutant 38

Le Mutant est parfait pour la vie en montagne et a toujours supporté les rigueurs du transport de notre équipement. Dans notre travail en tant que guides de montagne, le Variant a toujours été un compagnon parfait toute l’année. Nous ne partons jamais sans lui !

VOIR LA SÉRIE

Points forts de leur carrière

  • 2010 – Face nord Grande Cima di Lovaredo – Hasse Brandler (Ulli/Peter)
  • 2012 – Melkyr Shan 5998 m (Sichuan Chine) Première ascension avec l’équipe de l’expédition DAV (Ulli)
  • 2014 – Face nord Matterhorn Schmid Route (Ulli/Peter)
  • 2016 – Fitz Roy (Patagonie) California Route (Peter)
  • 2017 – Hochemporweg 7b 500 m Wetterstein – Première ascension (Peter)


BLOGS LIÉS